La stratégie d'arbitrage entre rémunération et dividendes est identique quel que soit le statut du dirigeant